Pour version françaisecliquez ici

 

Legacies of Empire:

The 39th annual meeting of the French Colonial Historical Society

June 13-15 2013, Louisbourg and Sydney, Cape Breton, Nova Scotia

 

CALL FOR PAPERS

 

As part of the anniversary celebrations marking the 300th anniversary of Île Royale (Cape Breton and Prince Edward islands), Parks Canada’s Fortress of Louisbourg National Historic Site and Cape Breton University will host the 39th annual meeting of the French Colonial Historical Society in Louisbourg and Sydney from June 13th to 15th, 2013.

 

Founded in 1713, Fortress Louisbourg anchored France’s new world fishery and was the Atlantic stronghold of its North American empire – a position supported by the labour of migrant Europeans and African slaves, and sustained by relationships with the indigenous Mi’kmaw people.

 

While the history of French Louisbourg ended with the signing of the Treaty of Paris in 1763 as did France’s imperial dreams both on Île Royale and in North America generally, the legacies of colonization and imperial conflict are still evident in the region – as they are across the continent and around the globe. 

 

The French Colonial History Society invites students, scholars, and educators to Cape Breton Island to reflect on the many legacies of empire. We welcome individual papers and panel presentations that explore any of the following themes – but as usual, proposals on all aspects of overseas France will be considered.

 

• Empire and public history: representing and resisting empire in/through language, literature, oral tradition, film, and art

• Making and breaking empire from above: treaties and territories

• Making and breaking empire from below: post-colonial communities, identities, memories and diasporas

• Changes in the land and sea: new approaches to the research, interpretation, and protection of the environmental and the archaeological legacy of empire

 

Individual paper proposals must include a 100-200 word summary with the title of the paper, name, institutional affiliation, e-mail address, and phone numbers, and a brief curriculum vitae, all integrated into a single file, preferably in MS-Word.

 

Proposals for entire sessions or panels must contain the same information on each participant, as well as contact information and a short C.V. for the moderator if you suggest one. (The program committee can help find moderators, if necessary.) Please indicate if you require audiovisual equipment for your presentation.

 

Individual or panel proposals should be sent to louisbourg2013@cbu.ca, and will then be forwarded to the selection committee.  Individuals wishing to moderate a session should send a statement of interest, contact information, and a brief c.v. as well. 

 

The deadline for proposals is November 15, 2012.

 

The FCHS depends on membership dues. All conference participants must be or become members at the time of acceptance (January 2013). Unfortunately, the FCHS does not have funds to subsidize scholars’ participation at the meeting.

 

Additional information about the FCHS’s scholarly activities, fellowships, and past conferences is available at: www.frenchcolonial.org.

 

If you have any questions about membership, please contact Jennifer Palmer at: palmerjl@uga.edu

 

If you have any questions about conference logistics, please contact Anne Marie Lane Jonah at  annemarie.lanejonah@pc.gc.ca.

 

 

 

 

Héritage de l’impérialisme :

La 39e rencontre annuelle de la Société d’histoire coloniale française, du 13 au 15 juin 2013 à Louisbourg et à Sydney, Cap-Breton,  Nouvelle- Écosse, Canada

 

Appel à communications

 

Dans le cadre des fêtes soulignant le 300e anniversaire de l’île Royale (île du Cap-Breton et Île‑du‑Prince‑Édouard), le lieu historique national de la Forteresse-de-Louisbourg, propriété de Parcs Canada, et la Cape Breton University tiendront à Louisbourg et à Sydney, du 13 au 15 juin 2013, la 39e rencontre annuelle de la Société d’histoire coloniale française.

 

Fondée en 1713, la forteresse et collectivité de Louisbourg a permis à la France d’établir un territoire de pêche dans le Nouveau Monde et un bastion atlantique dans son empire nord-américain, dont la survie était assurée par le travail de pêcheurs européens migrants et d’esclaves africains et soutenue grâce aux relations avec le peuple autochtone Mi’kmaq.

La colonie est passée définitivement aux mains des Britanniques par le traité de Paris en 1763, mettant fin aux rêves impérialistes de la France, tant à l’île Royale que dans l’ensemble de l’Amérique du Nord, mais l’héritage de la colonisation et du conflit impérialiste est encore évident dans la région, tout comme il l’est d’un bout  à l’autre du continent et dans le monde entier. 

La Société d’histoire coloniale française invite étudiants, universitaires et enseignants à se pencher sur l’héritage politique, économique, culturel et environnemental de l’impérialisme. Nous lançons une invitation à présenter des communications individuelles et des communications de groupe sur les thèmes suivants mais comme toujours, des propositions de communication sur d’autres aspects de l’histoire coloniale française peuvent aussi nous être adressées.

L’impérialisme et l’histoire publique : représentation de l’impérialisme et résistance à celui-ci dans la langue, la littérature, la tradition orale, le cinéma et l’art

Édification et démantèlement d’un empire par les autorités : traités et territoires

Édification et démantèlement d’un empire par le peuple : identités, mémoires et diasporas postcoloniales

Changements terrestres et maritimes : nouvelles approches dans la recherche, l’interprétation et la protection de l’héritage environnemental et archéologique de l’impérialisme

 

Les propositions de communications individuelles doivent comprendre un résumé de 100 à 200 mots et indiquer titre de la communication, nom, institution de rattachement, coordonnées (courriel, téléphone) et un bref curriculum vitae, en un seul document, de préférence en MS-Word.

 

Les propositions pour des sessions complètes ou des tables-rondes, doivent contenir ces éléments pour chacun des participants, de même que pour le président/modérateur pressenti (Les organisateurs peuvent proposer des présidents et des modérateurs, si nécessaire). Merci d’indiquer d’emblée si vous avez besoin d’équipements audiovisuels.

 

Les propositions doivent être envoyées par courriel à louisbourg2013@cbu.ca, et seront ensuite transmises au comité de sélection.  Les personnes souhaitant présider une séance doivent envoyer une déclaration d’intérêt, leurs coordonnées et un bref CV.

 

La date limite d’envoi des propositions de communication est le 15 novembre 2012.

 

La FCHS est une association indépendante, sans autre source de financement que les cotisations de ses adhérents. L’adhésion à l’association est obligatoire pour participer au congrès. Malheureusement, la FCHS ne peut prendre en charge ni le voyage, ni le séjour des intervenants au congrès.

 

N’hésitez pas à consulter le site Internet de l’association (http://www.frenchcolonial.org) pour de plus amples informations sur les activités scientifiques, les bourses, et les programmes des précédents congrès.

 

Pour toute question concernant l'adhésion à la FCHS, vous pouvez contacter Jennifer Palmer (palmerjl@uga.edu).

 

Pour toute question concernant l'organisation matérielle du congrès, vous pouvez contacter Anne Marie Lane Jonah à  annemarie.lanejonah@pc.gc.ca.